27 Oct

Déploiement de la Phase 2 au printemps 2018

DÉPLOIEMENT DE LA PHASE 2 AU PRINTEMPS 2018

Le déploiement de la phase 2 du CRDS, qui était à l’origine prévu le 30 septembre 2017, aura lieu au courant de l’année 2018 pour l’ensemble du Québec. La date vous sera communiquée dès qu’elle sera connue.

Nous vous rappelons que les neuf spécialités offertes dans le cadre de la phase 1 sont :

  • Gastroentérologie
  • Orthopédie
  • Cardiologie
  • Neurologie
  • Urologie
  • Pédiatrie
  • Ophtalmologie
  • ORL
  • Néphrologie

QUELQUES STATISTIQUES

À ce jour, le CRDS a reçu plus de 75 000 demandes de services et a octroyé plus de 28 000 rendez-vous pour ainsi combler 96,5 % des plages offertes par les médecins spécialistes.

Le prochain objectif du CRDS est d’augmenter le nombre de plages disponibles dans certaines spécialités afin que nous soyons en mesure d’offrir plus d’accès en médecine spécialisée à la population de la Montérégie.

SAFIR : TRANSMETTRE UNE DEMANDE DE CONSULTATION EN UN CLIC!

Le 30 septembre dernier, nous avons débuté l’intégration de l’interface informatique SAFIR (Service d’Acheminement de Formulaires Informatisés et suivis de Requêtes), qui permet aux omnipraticiens d’acheminer leurs demandes de consultation au CRDS directement à partir du DME (dossier médical électronique) en un clic!

L’utilisation de l’interface SAFIR est simple et élimine les étapes de l’impression du formulaire et de son envoi par télécopie. Des fichiers pdf d’examens diagnostiques peuvent être joints au formulaire, mais aucun fichier jpeg, tiff, xps n’est supporté. La formation pour l’utiliser aisément est fournie aux omnipraticiens par leur fournisseur DME. Il suffit de contacter son fournisseur pour lui en faire la demande.

Selon que le formulaire soit parvenu au CRDS par l’intermédiaire de SAFIR ou par télécopieur, les médecins spécialistes reçoivent dorénavant la demande de consultation qui revêt soit l’allure du formulaire « SAFIR » ou du formulaire « télécopieur » : il ne faut pas s’en inquiéter!

Formulaire SAFIR                                                                                                                                                   Formulaire télécopieur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant le déploiement de la phase 2, l’équipe du CRDS travaille donc à consolider ses processus de travail afin d’optimiser son fonctionnement. Ainsi, l’équipe du CRDS continue d’améliorer ses arrimages avec les cliniques médicales et les établissements et renforce ses liens avec les médecins répondants en omnipratique ainsi qu’avec les médecins répondants en médecine spécialisée.

NOMINATION D’UN MÉDECIN SPÉCIALISTE COORDONNATEUR AU CRDS

Un médecin spécialiste coordonnateur sera nommé lors de la rencontre du comité de vigie, en novembre prochain.

Dans l’ensemble du Québec, un médecin spécialiste coordonnateur est nommé par CRDS puisqu’on compte, à part quelques exceptions, un seul CISSS ou CIUSSS par région. Comme la Montérégie a la particularité d’avoir trois CISSS sur son territoire, mais un seul CRDS, une demande a été déposée au MSSS afin que nous puissions nommer un médecin spécialiste coordonnateur par CISSS, et ce, afin de tenir compte des réalités de la pratique propres à chaque territoire.

Rôle et responsabilités du médecin spécialiste coordonnateur

Le médecin spécialiste coordonnateur sera désigné par les médecins répondants en spécialité. Son rôle et ses responsabilités seront notamment de :

  • Collaborer pour assurer l’accès aux consultations dans chacune des spécialités offertes au CRDS;
  • Discuter des enjeux, émettre des recommandations et les soumettre au comité de vigie;
  • Contribuer à la progression de l’APSS (accès priorisé aux services spécialisés) et du CRDS;
  • Participer au suivi et à l’évaluation des résultats;
  • Collaborer au développement des indicateurs de gestion du CRDS.

L’identité des médecins spécialistes coordonnateurs vous sera communiquée dans une prochaine infolettre!

COMPOSITION DU COMITÉ DE VIGIE DU CRDS

Depuis la création du comité de vigie (voir Infolettre du 20 juin 2017), certains membres ont été nommés et d’autres ont quitté. Voici une mise à jour de sa composition.

Omnipratique

  • CISSS de la Montérégie-Est : Dr Éric Sauvageau, représentant du DRMG, RLS Pierre-De Saurel;
  • CISSS de la Montérégie-Centre : Dr Michel Décarie, représentant du DRMG, RLS de Champlain;
  • CISSS de la Montérégie-Ouest : Dre Alice Chantal Nanhou, omnipraticienne, RLS Jardins-Roussillon.

Médecine spécialisée

Spécialité Médecin répondant 1 Médecin répondant 2
Gastroentérologie Dr Guillaume Brodeur, RY Dr Guillaume Lafond, HRR
Orthopédie Dr Michel Daigle, RY Dre Claudia Co, PB
Cardiologie Dr Dominique Grandmont, RY Dr Mathieu Paulin, RY
Neurologie Dr Martin Cloutier, CCLM Dr Stéphane Roy, PB
Urologie Dr Daniel Lewinshtein, PB
Pédiatrie Dre Émilie Fréchette-Pelletier, PB
ORL Dr Nicolas Charbonneau, CCLM Dr Jean-François Cloutier, CCLM
Néphrologie Dr Serge Cournoyer, CCLM
Ophtalmologie

Le comité de vigie se réunit environ aux deux mois pour discuter, entre autres, du rôle des médecins répondants et du fonctionnement du CRDS. Lors des prochaines rencontres, les problématiques d’accès dans certaines spécialités seront abordées.

RÔLE DU MÉDECIN RÉPONDANT EN MÉDECINE SPÉCIALISÉE

Le rôle du médecin répondant en médecine spécialisée s’est précisé ces dernières semaines suite à la publication de l’entente FMSQ/MSSS. En voici un bref aperçu :

En plus de travailler en étroite collaboration avec le coordonnateur médical local (omnipraticien) pour toutes situations relatives aux problèmes de première ligne (habitudes de référence, manque d’accès, etc.), le médecin répondant en médecine spécialisée évalue certaines demandes reçues au CRDS dans sa spécialité.

Ainsi, les demandes dont le champ « Autres » a été rempli par l’omnipraticien (médecin référant) et dont la priorité clinique est évaluée à A, B, C, D ainsi que les demandes dont la priorité a été modifiée par le médecin référant sont systématiquement revues.

À la suite de la révision d’une demande de services, le médecin spécialiste répondant peut émettre un avis de non pertinence clinique en faisant parvenir au médecin référant un formulaire justifiant sa décision. Il peut, au besoin, communiquer avec le médecin référant pour obtenir plus d’informations cliniques à la demande de services.

Dans le cas d’un avis de non pertinence clinique, le médecin référant doit signifier s’il est en accord ou non avec l’avis du médecin spécialiste répondant, en retournant le formulaire au CRDS. Il est important de noter que le temps d’attente du patient se poursuivra tant que le CRDS n’a pas reçu la réponse du médecin référant.

QUELQUES PRÉCISIONS

Deuxième avis

Nous souhaitons vous informer que les demandes de deuxième avis en médecine spécialisée ne doivent pas être adressées au CRDS puisqu’il a comme mandat d’offrir un accès aux patients nécessitant une première consultation dans une spécialité. Une demande de deuxième avis doit être adressée directement en spécialité.

Référence nominative

Il est possible d’adresser une demande nominative à un médecin spécialiste ou à un centre désigné.

FORMATION SUR LA LOMBALGIE OFFERTE À TOUS LES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DE LA MONTÉRÉGIE

Une formation gratuite et accréditée sur la lombalgie est offerte à tous les médecins omnipraticiens de la Montérégie par le CISSS de la Montérégie-Est, le jeudi 23 novembre 2017, de 17 h 30 à 19 h 30.

La formation en présentiel aura lieu à l’Hôpital Pierre-Boucher et sera disponible en visioconférence dans les différentes installations de la Montérégie. Les coordonnées exactes pour accéder à la conférence vous seront communiquées lors de l’inscription.

Sujet : Présentation de l’algorithme lombalgie

Conférencier : Dr Mohan Radhakrishna, physiatre, Centre universitaire de santé McGill

Objectifs :

  • Assurer le dépistage précoce des personnes à risque de douleur chronique-lombalgie; évaluation et interventions standardisées (algorithme) par le médecin traitant;
  • Assurer la prise en charge optimale, non pharmacologique et pharmacologique de cette clientèle;
  • Agir sur le contrôle des facteurs de risque modifiables.

L’inscription doit se faire avant le 10 novembre 2017 auprès de madame Liliane Thystère, au 450 468-8111, poste 86654 ou par courriel à liliane.thystere.cisssme16@ssss.gouv.qc.ca

L’équipe du CRDS

 



© Gouvernement du Québec, 2015-2018